• Sunday , 24 September 2017
Choisir entre une voiture hybride et une électrique : les français votent hybride !

Choisir entre une voiture hybride et une électrique : les français votent hybride !

Le marché automobile français est en train de vivre une véritable révolution écologique. Tous les constructeurs ont dores et déjà agrémenter leur modèles de versions hybrides et/ou électriques, et il est désormais grand temps de faire un point sur les préférences des français face à ces nouvelles motorisations propres.

C’est le Cabinet de consultants PwC qui a réalisé une grand enquête en France, au Royaume-Uni ainsi qu’en Allemagne, qui nous donne les premières pistes. Alors que 1 500 personnes interrogées émettent le souhait de vouloir acquérir une nouvelle voiture dans l’année qui suit, ce sont en toute logique les voitures aux motorisations classiques, thermique essence ou diesel, qui l’emportent avec 61,9% des intentions d’achat sur les trois pays.

En France, la voiture hybride séduit !

Si l’on se penche sur la France, cette tendance s’abaisse à 54,6% des intentions d’achat. On constate alors que 32,9% des français interrogés souhaitent acheter une voiture hybride, loin devant le Royaume-Uni et l’Allemagne. Ces français sont séduits et rassurés par le mélange de moteur thermique et électrique, avec le gain de consommation lié. Le chiffre clé à retenir également est que selon 74% des personnes interrogées, l’achat d’un véhicule hybride ne doit pas engendrer un surcoût de plus de 2000€ par rapport à l’acquisition d’une voiture à motorisation classique.

On constate donc que les voiture électriques demeurent encore marginales en terme d’intention d’achat, avec uniquement 1,6% d’intentions d’achat. Le marché électrique bénéficie pourtant d’énormément d’aides, tant de la part des constructeurs qui développent de plus en plus de modèles grand public, mais aussi des pouvoir publics qui viennent de refondre le bonus écologique pour 2015, avec la mise en place d’un super bonus écologique de 10 000€ sous certaines conditions.

Le marché de l’électrique reste donc à la traîne, et c’est bien le marché de l’hybride qui devrait évoluer à court et moyen terme. Parmi les retardataires, les constructeurs français Renault et PSA Peugeot Citroën qui misent plus sur la motorisation électrique. Il est probable que le virage de l’hybride se fasse plus rapidement que prévu pour ces derniers : Renault, très présent sur l’électrique avec la Zoé, à tout de même présenté son concept car hybride Eolab au Mondial de l’automobile, et semble se réconcilier avec cette motorisation, admettant réfléchir à l’utiliser comme alternative sur les prochaines années.

Related Posts

Comments are closed.