• Sunday , 24 September 2017
Pastille verte – Certificat sur la Qualité de l’Air : comment ça marche ?

Pastille verte – Certificat sur la Qualité de l’Air : comment ça marche ?

Certificat sur la Qualité de l’Air (CRIT’Air) – La nouvelle “Pastille verte” fait beaucoup parler d’elle depuis la présentation du plan d’action pour améliorer la qualité de l’air, présenté par Ségolène royale en septembre dernier. Ce Certificat sur la Qualité de l’Air se décompose en quatre classes de véhicules, et sera appliqué dès le 1er janvier 2016, mais sans obligation légale.

Qui est concerné par cette nouvelle “Pastille Verte” ?

Abandonnée depuis 2003, la Pastille Verte renommée “Certificat sur la Qualité de l’Air” revoir le jour suite aux épisodes de pics de pollution rencontrés tout au long de l’année 2015. Non plus dans l’optique de labelliser les véhicules polluants en punissant leurs propriétaires, cette nouvelle Pastille verte classera les véhicules selon quatre catégories, en fonction de leur motorisation, des normes anti-pollution en vigueur, et de la date de la 1ère immatriculation du véhicule. Véritable cheval de bataille de Ségolène Royal, cette certification ne sera pas obligatoire, et les automobilistes pourront la commander en ligne.

Quels avantages à commander le Certificat sur la Qualité de l’Air ?

A partir du 1er janvier 2016, le Certificat sur la Qualité de l’Air entrera donc en vigueur en France. Totalement facultatif, il peut cependant présenter des avantages aux automobilistes l’ayant apposé sur son véhicule. Gratuit les sic premiers mois après sa mise en application, le Certificat sur la Qualité de l’Air sera par la suite facturé 5€, et sera valable tout au long de la durée de vie du véhicule.

Les automobilistes disposant d’une voiture verte et faisant la démarche volontaire de l’apposer pourront bénéficier d’avantages comme le stationnement gratuit, ou encore la libre circulation lors des pics de pollution, en fonction des décisions de chaque commune.

Comment se classent les voitures hybrides ?

L’idée est de récompenser les propriétaires de véhicules propres sans pour autant punir les autres automobilistes. Par conséquent, une classe dédiée aux véhicules électriques ou fonctionnant à l’hydrogène est apparue dans cette classification, alors que les voitures hybrides et hybrides rechargeables se retrouvent la Class 1 avec les voitures fonctionnant à l’essence immatriculées depuis début 2011.

Pastille verte - Certificat sur la Qualité de l'AirMauvaise nouvelle pour les voitures hybrides, elles ne disposeront pas du macaron vert, et seront jugées au même titre que les voitures à essence Euro 5 et 6. Tout comme pour le superbonus, ce sont les véhicules électriques qui sortent gagnants des dernières législations en vigueur.

 

Related Posts