Blog

Les voitures hybrides françaises

voitures hybrides françaises
Avatar
Written by Olivier

Des modèles de voiture en phase avec les progrès de la science, c’est ce que préfèrent bien des Français selon un récent sondage effectué par CSA/Franfinance. Ainsi, depuis l’apparition des véhicules hybrides, un fort intérêt des usagers automobiles est enregistré. Qu’il s’agisse de modèles neufs ou des véhicules d’occasion, la voiture française hybride semble procurer de la satisfaction sur plusieurs plans. Comment fonctionne-t-elle ?

La voiture hybride : fonctionnement

Si la voiture hybride a vu le jour dans les années 1990, c’est en 2012 qu’elle fait son entrée en France. Ce qui la caractérise immédiatement, c’est sa motorisation. Celle-ci est mixte, c’est-à-dire qu’elle combine la technologie d’un moteur électrique et la propulsion du moteur thermique (essence ou Diesel). Cela permet à la voiture française hybride de présenter des atouts de taille : autonomie exceptionnelle, puissance optimale, propreté et silence des moteurs mis en marche.

Le fonctionnement d’une hybride est assez simple. Au démarrage, une machine électrique se charge de la mise en route des deux moteurs. Le moteur électrique démarre ainsi simultanément et propulse la puissance du moteur à combustion thermique. Grâce à l’ordinateur de bord qui commande la gestion des moteurs, plusieurs fonctionnalités sont sous contrôle : le freinage, la pente, la vitesse, la capacité des batteries, etc. En plus de son système d’hybridation, ce type de voiture peut faire passer son moteur à essence en cycle de combustion Atkinson. Cela booste l’opérationnalisation dudit moteur et facilite le relai avec le moteur électrique.

voitures hybrides françaises

La voiture française hybride est disponible en trois principales catégories.

  • La micro hybride 

Alors que la pompe à eau, la pompe à huile et l’alternateur sont constamment entraînés par le moteur sur les voitures classiques, le processus est quelque peu différent sur les voitures micro hybrides. Ici, un dispositif électronique permet à l’alternateur de se combiner au démarreur pour propulser l’accélération et alléger le moteur thermique. La voiture micro hybride dispose de certaines fonctionnalités qui ne sont opérationnelles que lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur.

  • L’hybride complète 

C’est au niveau de la voiture française hybride complète que la double motorisation se fait entièrement constater. Le moteur électrique vient alors en relai au moteur à essence ou Diesel. Le premier moteur recueille d’ailleurs l’énergie cinétique générée lors du freinage pour recharger sa batterie au lever de pied comme cela est souvent le cas sur le modèle d’hybride complète Toyota Prius. Tout ceci suivant quelques caractéristiques que sont : la taille du moteur thermique, le niveau d’hybridation et la puissance de batterie.

  • L’hybride rechargeable 

Il s’agit de voitures hybrides fabriquées avec un système 100 % électrique. En lieu et place d’une batterie Ni-MH, ce sont les accumulateurs au Lithium-ion qui font bénéficier d’une haute densité avec une puissance de 4,4 kWh et 38 kW. Il est recommandé de charger la batterie de la voiture française hybride rechargeable à l’arrêt, en vue de bénéficier de sa pleine autonomie et donc, de faire des économies de carburant. Toutefois, vous n’aurez pas besoin de recharger constamment sur secteur, votre hybride d’autant plus que votre batterie s’en charge à chaque ralentissement.

Bien choisir sa voiture française hybride

Une bonne voiture française hybride, c’est celle-là qui dispose du minimum en matière de performances dans sa catégorie. Si vous envisagez de choisir un modèle de voiture hybride, il vous revient alors de mettre un accent particulier sur le type de motorisation du véhicule, sa puissance, l’autonomie de la batterie, le niveau d’hybridation, etc.

Quoi qu’il en soit, la voiture hybride mérite que l’on s’y attarde en raison de ses nombreux avantages. Elle est avant tout, économique sur le long terme. On peut l’acheter à un prix élevé pour sa qualité supérieure, mais ses frais d’entretien sont de loin moins chers que ceux de la voiture classique. Par ailleurs, utiliser une voiture française hybride vous permet d’effectuer de longs trajets sans avoir à vous approvisionner en essence ou en énergie de manière constante. Ce type de voiture est surtout écologique, car elle émet très peu de dioxyde de carbone dans l’air.

Le marché de la voiture française hybride

La vente des voitures hybrides est en perpétuelle croissance en France. L’on se souvient encore de l’année 2012 au cours de laquelle seulement 666 hybrides rechargeables ont été commercialisées, notamment avec la série Toyota Prius. Depuis, ces statistiques ont connu d’énormes avancées. En 2015, les ventes ont passé la barre des 232 % en comparaison aux prouesses de l’année antérieure. Ce sont les modèles de la marque Mitsubishi Outlander PHEV qui vont pendant longtemps gagner la confiance des usagers de voiture haut de gamme. Mais l’arrivée de la  Volkswagen Golf GTE va très vite dominer le marché en classant l’Audi A3 e-tron à la 2e position et le SUV à la 3e. À ce propos, les classements sont très évolutifs, tant l’ingéniosité des constructeurs est concurrentielle. Aujourd’hui, la Toyota performe davantage sa technologie au même titre que plusieurs autres marques de voiture hybride française. Sur le marché automobile, des hybrides ayant déjà été utilisées sont de plus en plus accueillies dans la catégorie des véhicules d’occasion. Cela constitue une bonne affaire pour les vendeurs qui n’hésitent pas à y appliquer un surcoût en raison du retour sur investissement qui reste imminent avec la voiture française hybride.

About the author

Avatar

Olivier

Leave a Comment